• Abbaye du Relecq ou (abbattia Beatoe Marioe de Reliquiis)

    Les bienfaiteurs sont les comtes de Léon, le problème c'est que ces derniers sont nombreux et que à l'image de la France et de l'Angleterre les frères et les cousins sont querelleurs et à l'époque du Duché de Bretagne les occasions ne manquent pas de faire la guerre, suivant que l'on soit du coté de la famille de Blois ou du coté de la famille de Montfort. Création possible par un vicomte de Léon et les moines de Begard en Plonéour-Menez diocèse de Léon, ils étaient au nombre de sept en juillet 1132.

    La Fontaine à l'entrée

     ce que l'on pouvait voir en 2011

    Le visiteur du soir

    L'entrée en 2013

    C'est aux abords de cette abbaye qu'a lieu, en l'an 554, la sanglante bataille entre le roi Judual et le tyran Comorre, d'où le nom de Relecq (lieu où se trouvent les reliques des combattants tués). On affirme aussi qu'il pourrait s'agir d'une donation par les comtes de Léon d'une partie perdue de leur territoire, d'où le nom de Relecq (relique des terres de Léon). 

     

     

    Armoiries de l'Abbée Gillaume Poulart

     

     

    Pour se situer un peu

     

    un travail de sauvegarde de première qualité, il s'agit des restes de la salle Capitulaire

    L'histoire de Bretagne nous apprend que l'abbé avait un revenu de onze mille francs. Son domaine s'étendait jadis dans le Léon, la Cornouaille et le Trégor. Durant la période faste, l'abbaye du Relec était composée de 4 membres ou granges : 1°- celui du Relec ou de Grand-Parc, comprenant des biens à Plounéour-Ménez et au Cloître. 2°- celui d'Outre-Elez, comprenant des biens à Brasparts, Saint-Rivoal, Loqueffret, Pleyben et Gouézec. 3°- celui de Lanven (prieuré en Saint-Vougay), Plouzévédé, Lanhouarneau, Plounévez-Lochrist et Cléder. - celui du Manachty en Plufur (évêché de Tréguier), comprenant des biens en Plufur, Plounérin, Lanvellec, Trédrez, Ploumilliau, Guimaëc, Sérignac et Berrien.

    Le Passage !

    Quand le réamploi était de mise !

    Coté de la sacristie

     L'abbaye est partiellement remaniée aux XVème, XVIème et XVIIIème siècles

    Nous sommes dans les communs

    Toujours dans les parties communes

    L'histoire du lieu est très complexe et j'ai du emprunter ici et là à d'autre études une ébauche sur ce lieu particulier, par manque d'archives disponible pour un simple passionné par l'histoire comme moi !

     

    Le Clocher, lui aussi à été réaménager

    L'église elle-même à été remagnier

    a suivre

     

    Yahoo!

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique